dimanche 13 août 2017

A Day in The Life

(c) Jirô TANIGUCHI / Casterman


Qui n'a jamais rêvé de pouvoir revivre son adolescence (son enfance ou une autre partie de sa vie...), avec une conscience d'adulte ? Avec le fantasme de changer ce qui a été, pour en faire quelque chose de meilleur — ou simplement constater que ce qui a été est bien, et que demain le sera aussi.

C'est ce que propose l'auteur de manga Jirô TANIGUCHI avec Quartier Lointain, que j'ai relu récemment.

Hiroshi NAKAHARA, homme mûr proche de la cinquantaine, marié, deux filles, se perd dans les méandres du temps lors d'un voyage professionnel... et d'une bonne cuite au saké ! Il se retrouve dans son corps... âgé de 14 ans, dans la ville où il a grandi. Retrouvant sa famille, remontent aussi les souvenirs et l'inéluctable : celui du départ inexpliqué de son père, homme qui voulait vivre sa vie.

Il reprend les chemins de l'école. Dans sa classe de collège, aux côtés de la jolie Tomoko... qui tombera amoureuse de sa maturité (sans connaître son secret !) ou de Daïsuku, son ami qui deviendra un grand écrivain celui de son histoire ! Dans sa famille, dont il apprendra les histoires cachées : celle de ses parents, intimement mêlées à celles du Japon en guerre.

Un magnifique roman graphique, à l'écriture sensible et au dessin délicat ; au propos universel et spirituel : un jour, une vie. Vivre nos choix — pouvoir du libre-arbitre. Une lecture qui m'a bouleversé comme la première fois...


Jirô TANIGUCHI — "Quartier Lointain" (Casterman, 2006)
The BEATLES — "A Day in The Life" in Sergent Pepper's Lonely Hearts Club Band

Aucun commentaire: