mercredi 9 août 2017

Projection privée

(c) Metropolitan, 2002


Qui n'a jamais rêvé d'assister à une projection privée : une salle de cinéma pour soi mais pas chez soi, home sweet home cinema ! Pas besoin d'aller à Cannes pour cela, ou d'être introduit dans un milieu de privilégié. Deux amis suffisent. J'en ai rêvé, N. et G. l'ont fait ! Bénévoles dans un cinéma de la région nantaise (où l'on compte un nombre d'écrans par habitant un peu plus élevé que pour des métropoles semblables ; il y existe de nombreuses salles, héritières de patronages chrétien, qui sont aujourd'hui actives grâce à l'engagement associatif). Projectionniste et programmateur. Un samedi soir sur la terre, soirée passée ensemble, que nous ne voulions pas terminer sans partager un film. Deux heures du matin : où aller ? G. lance une idée : "N., as-tu les clefs du **** ?" "Oui !", répond-elle malicieusement... Je ne les connais pas assez pour savoir ce qu'ils manigancent, mais je devine. En secret, nous nous à l'unique salle du cinéma **** : N. sait qu'une bobine est montée dans la salle de projection ; pendant que G. et moi nous installons dans une salle déserte, N. s'y rend, elle est ici chez elle : le projecteur est le roi de la pièce, les bobines ses sujets respectueux. Clac, clac : quelques coup de manivelles avec des gestes précis. Sa main engage l'amorce bobine dans le labyrinthe sinuant qui passe devant l'ampoule ; fait le noir dans la salle, met en rotation la machine qui exhale une légère odeur de poussière grillée... N. nous rejoint : nous sommes les rois de cette projection improvisée. Devant nous, Robert REDFORD et Brad PITT dans un duo de beaux gosses, pour une histoire d'espions, à peine vraisemblable, incohérences scénaristiques et historiques... et quel bon moment ! 

Je ne fréquente maintenant que très rarement les salles obscures ; non par mépris pour le 7ème art, mais par une certaine lassitude des écrans... et que le spectacle de la vie est plus fort que tout ce que les scénaristes et metteurs en scène peuvent bien imaginer ! J'ai conservé dans une petite boite en fer (celle qui contenait la bobine de la bande annonce de Spy Game, récupérée volée devrais-je dire plus honnêtement, à l'occasion de cette soirée particulière...) la plupart des tickets délivrés à l'entrée des séances, pendant presque vingt cinq ans. Toute une vie de cinéphile : certains n'auront pas la chance d'avoir vu autant de films en salle qu'il m'a été donné de le faire. Je n'en suis pas triste et cela ne me manque pas... Evidemment, cela reste un plaisir de me retrouver dans un fauteuil rouge pour contempler une histoire sur un écran blanc ; mais c'est devenu une belle exception ! Je garde quantité de films avec moi, dont les images, les dialogues et les situations me reviennent de temps en temps... dont  ces 44 !
  • 12 Hommes en colère // Sydney LUMET
  • 2001, l'Odyssée de l'espace // Stanley KUBRICK 
  • Amadeus // Milos FORMAN
  • L'Armée des ombres // Jean-Pierre MELVILLE
  • Blade Runner // Ridley SCOTT
  • Bullit // Peter YATES
  • Casablanca // Michael CURTIZ
  • Casino // Martin SCORSESE
  • Collatéral // Michael MANN 
  • Un Condamné à mort s'est échappé // Robert BRESSON
  • Edouard uax mains d'argent // Tim BURTON  
  • El sur // Fernando SOLANAS
  • Elephant de Gus // VAN SANDT
  • Eve // Joseph L. MANKIEWICZ
  • Excalibur // John BOORMAN
  • La Forêt d'Emeraude // John BOORMAN 
  • Hellzapoppin' //  Henry C. POTTER
  • Il était une fois un merle chanteur  // Otar IOSSELIANI
  • Les Infiltrés // Martin SCORSESE
  • Un Jour sans fin // Harold RAMIS
  • Lost Highway // David LYNCH 
  • Le Mépris // Jean-Luc GODARD
  • Les Moissons du ciel // Terrence MALIK
  • Mulholland Drive // David LYNCH
  • No Country for Old Men // Joel & Ethan COEN
  • Sueurs froides // Alfred HITCHCOCK
  • Le Parrain // Francis COPPOLA
  • Paris, Texas // Wim WENDERS
  • Révélations // Michael MANN
  • Sacré Graal // Terry GILLIAM & Terry JONES
  • Le Samouraï // Jean-Pierre MELVILLE
  • Les Sept Samouraï // Akira KUROSAWA
  • Serpico // Sydney LUMET
  • Le Silence de la mer // Jean-Pierre MELVILLE
  • Smoking, No Smoking // Alain RESNAIS
  • Still Life // Jia Zhang KE
  • There Will Be Blood // Paul-Thomas ANDERSON
  • Trois couleurs : bleu // Krzysztof KIESLOWSKI
  • Usual Suspects // Bryan SINGER 
  • Vertigo // Alfred HITCHCOCK
  • La Vie aquatique // Wes ANDERSON
  • La Vie est belle // Franck CAPRA
  • Le Voyage de Chihiro // Hayao MIYAZAKI
  • Yiyi // Edward YANG
  • Zabriskie Point // Michelangelo ANTONIONI

Aucun commentaire: