lundi 7 août 2017

Valeur travail

http://thekidshouldseethis.com


Ainsi donc, selon Christophe BARBIER, les français auraient trop de vacances... et aimeraient surtout ne rien faire ! Des cadeaux inconsidérés : cinquième semaine de congés payés, retraite à 65 ans ! Trop de temps libre à disposition ; et surtout pas de temps productif c'est aussi ce que l'on entend venir dans les propos de cet éditorialiste qui cumule les fonctions et les actions, puisqu'il est également comédien. Peut-être confond-il les rôles, il conviendrait de le lui rappeler : lorsqu'il est journaliste, il semble jouer un texte que d'autres ont écrit pour lui... En tout cas, il doit être  heureux de trouver un public qui, pendant son temps libre ou ses vacances, vient applaudir son talent sur les planches... Ceux-là sont peut-être autorisés à prendre des congés, à profiter de leur retraite, si bien utilisés ainsi !

Mais que peuvent bien faire les français de leur temps libre ?

Selon l'INSEE, en 2013, la France compte 1,3 million d'associations actives, créées suivant le modèle de la loi 1901 (*). La moitié d'entre elles intervient dans le domaine des sports et loisirs ; viennent ensuite les associations d'aide et les associations à vocation culturelle. Elles fonctionnement majoritairement grâce à l'engagement quotidien de bénévoles et n'emploient encore que peu de salariés : seules un peu plus de 10% d'entre-elles disposent de personnel salariés souvent titulaires de contrat de travail à temps partiel. Parmi les salariés d'associations, la grande majorité (environ 60%) le sont dans le domaine social, médico-social et la santé.

On compte près de 23 à 24 millions de participations bénévoles dans les associations un chiffre à rapprocher de la population active en France, qui compte environ 28 millions d'actifs. Le nombre d'heures bénévoles correspondrait à 467 000 emplois en équivalent temps plein dans les associations non employeuses et 213 000 dans les associations employeuse : au total 680 000 emplois en équivalent temps plein. Soit 1 020 000 000 heures de travail annuelles (en comptant 1500 heures de travail annuel pour un équivalent temps plein en France).

Ces heures de bénévolat se répartissent dans les différents champs du milieu associatif : l'action sociale, humanitaire et caritative ainsi que la défense des causes, droits et intérêts cumulent 31% de heures bénvoles, les loisirs et la culture 30% et le sport 26%.


A titre de comparaison, la construction d'un sous-marin nucléaire américain de la classe Virginia a nécessité 10 000 000 d'heures de travail (**). Présenté comme le Sous-marin Nucléaire d'Attaque le plus avancé et le plus rapide jamais conçu, il est opérationnel depuis 2003 au sein de l'US Navy qui en compte une dizaine d'unités. 100 000 000 d'heures de travail.

Puisqu'il est difficile de connaître précisément le nombre d'associations et le taux d'engagement de ses membres, soyons conservatifs, et divisons les chiffres 10. Ainsi, chaque année, les français qui contribuent bénévolement au fonctionnement des associations (retraités, salariés, chômeurs, étudiants), engagent collectivement des heures de travail équivalentes à la construction de la flotte américaine de SNA.

Une production gratuite de services, créatrice avant tout de solidarité humaine et génératrice indirecte de valeur économique.


(*) www.insee.fr
(**) www.bfmyv.com

Aucun commentaire: